Cette année, CGE te propose un Carême vécu avec les 80 CC du réseau, en approfondissant les 3 piliers proposés par l’Eglise, la prière, le jeûne et l’aumône pour nous préparer à Pâques.

Les 3 piliers pour un Carême à Grande Échelle

La prière

La prière nous permet également d’entrer dans une nouvelle perception du temps: Sans la perspective de l’éternité et de la transcendance, en effet, le temps n’est qu’une cadence qui rythme nos pas vers un horizon sans avenir. En priant, au contraire, nous prenons du temps pour Dieu, pour découvrir que ses «paroles ne passeront pas» (Mc 13,31), pour entrer en cette communion intime avec Lui «que personne ne pourra nous enlever» (cf. Jn 16,22), qui nous ouvre à l’espérance qui ne déçoit pas, à la vie éternelle.

Benoît XVI, Message pour le Carême 2011

Chaque vendredi du Carême, une CC nous proposera une méditation. Celle-ci sera proposée sur cette page ainsi que sur le groupe facebook du Carême à Grande Échelle.

Pour proposer une méditation avec ta CC et ton président, remplis ce formulaire.

 

Le jeûne

Le jeûne a pour le chrétien une signification profondément religieuse: en appauvrissant notre table, nous apprenons à vaincre notre égoïsme pour vivre la logique du don et de l’amour; en acceptant la privation de quelque chose – qui ne soit pas seulement du superflu –, nous apprenons à détourner notre regard de notre «moi» pour découvrir Quelqu’un à côté de nous et reconnaître Dieu sur le visage de tant de nos frères. Pour le chrétien, la pratique du jeûne n’a rien d’intimiste, mais ouvre à Dieu et à la détresse des hommes.

Benoît XVI, Message pour le Carême 2011

Nous vous proposons de jeûner tous ensemble le mercredi des Cendres et le Vendredi saint, à la manière qui convient à chaque CC. N'hésitez pas, en lien avec le pilier aumône par exemple, à proposer dans votre école un bol de riz, un pain-pomme, un thon-mayo... etc pour faire découvrir la démarche du jeûne !

L'aumône

L’avidité de la possession engendre la violence, la prévarication et la mort; c’est pour cela que l’Eglise, spécialement en temps de Carême, appelle à la pratique de l’aumône, c’est à dire au partage. L’idolâtrie des biens, au contraire, non seulement nous sépare des autres mais vide la personne humaine en la laissant malheureuse, en lui mentant et en la trompant sans réaliser ce qu’elle lui promet, puisqu’elle substitue les biens matériels à Dieu, l’unique source de vie. (...) La pratique de l’aumône nous ramène à la primauté de Dieu et à l’attention envers l’autre, elle nous fait découvrir à nouveau la bonté du Père et recevoir sa miséricorde.

Benoît XVI, Message pour le Carême 2011

Nous soutiendrons deux petites associations, une en France et une à Madagascar, parce que les deux ont besoin de nous ! Nous vous proposons de centraliser les dons et de les reverser à la Fondation Espérance Banlieues et au Foyer de Tanjomoha.

Comment ? En organisant dans vos écoles des quêtes d'argent, des ventes de gâteaux, des café-catho, des bols de riz, ce que vous voulez... pour nos deux associations.

La prière du vendredi avec une Communauté Chrétienne du réseau

Pour proposer une méditation avec ta CC et ton président, remplis ce formulaire.

Vendredi 3 mars

La méditation de ce vendredi, sur l'évangile du 1er dimanche de Carême (Mt 4,1-11), nous est proposée par la CC Théomines de Nancy ! Suivons le Christ au désert, voyons son combat contre la tentation. "Le Christ est au désert, il y pousse l'homme, l'instruit, le forme, l'exerce, l'oint de l'huile salutaire."

>> Voir la méditation

Vendredi 10 mars

La méditation de ce vendredi, sur l'évangile du 2ème dimanche de Carême (Mt 17,1-9), nous est proposée par la CC Melkisedhec de Lille ! "Ne regardons donc pas la scène de la transfiguration comme un prodige qui ne concernerait que Jésus.  Osons la regarder comme la révélation de ce qu'est le corps humain dans le projet de Dieu :  un temple."

>> Voir la méditation

Vendredi 17 mars

La méditation de ce vendredi, sur l'évangile du 3ème dimanche de Carême (Jn 4,5-15), nous est proposée par la CCX !  En chemin vers Pâques avec la Samaritaine... "Celui qui demandait à boire avait soif de la foi de cette femme."

>> Voir la méditation

Vendredi 24 mars

La méditation de ce vendredi, sur l'évangile du 4ème dimanche de Carême (Jn 9,1-41), nous est proposée par la CCE de Compiègne !  Ce dimanche Jésus ouvre les yeux de l'aveugle "Lui, dont la main achevait ce qui manquait à la nature, il était bien celui dont la main avait façonné la création au commencement."

>> Voir la méditation

Vendredi 31 mars

La méditation de ce vendredi, sur l'évangile du 5ème dimanche de Carême (Jn 11,3-45), nous est proposée par la CC Centrale+Supélec !  La résurrection de Lazare "Tu marches, tu pleures, tu parles, mon Sauveur, montrant ta nature humaine ; mais en réveillant Lazare tu révèles ta nature divine"

>> Voir la méditation

 

Des ressources pour le Carême !

Des textes pour méditer et cogiter sur le Carême

Ci-dessous, des textes, sermons et méditations pour prendre le Carême et ses trois piliers à bras le corps individuellement ou en CC (c'est encore mieux !)

 

Pour l’entrée dans le Carême 2017, le pape François nous invite à contempler la parabole du pauvre Lazare et de l’homme riche. A travers la personne de Lazare, tableau sombre d’un homme abandonné, « avili et humilié », et celle de l’homme riche, que son péché empêche de voir le pauvre à sa porte, cette parabole nous appelle à la conversion pour rencontrer « le Christ vivant dans sa Parole, dans ses Sacrements et dans le prochain. »

« La vraie récompense de l’aumône, de la prière et du jeûne, c’est l’intimité retrouvée avec le Père au terme d’une démarche sincère de conversion. » Jeûne, prière, aumône. Nous sommes invités par ce texte court - mais dense - à nous replonger dans le sens profond du Carême, « chemin de vie ». « Le Christ nous y précède. N’ayons pas peur de le suivre ! »

  • Méditation pour le mercredi des Cendres, Grand canon de carême de St André de Crète, évêque >> Télécharger

« J'ai perdu ma beauté première ; le péché a cousu pour moi des tuniques de peau après m'avoir dépouillé de la robe tissée par Dieu lui-même. (…) Que le sang et l'eau de ton côté soient pour moi la piscine du baptême et le breuvage qui absout les péchés afin que, d'un cœur pur, je puise dans ta Parole vivifiante l'onction sainte, et que j'étanche ma soif. » Une belle prière de Saint André pour le Carême !

Le Carême est un temps de conversion, de retour à Dieu. Au moment de nous mettre en route, il faut nous poser les questions : « Où en suis-je ? » et « Où vais-je ? ». Une fois ce point effectué, Jésus nous donne les moyens pour progresser : l’aumône, le jeûne et la prière.

Dans cette interview, le père Dominique Salin (sj), nous parle de l’ascèse. Pourquoi jeûne-t-on ?

« L'ascèse n'enferme pas sur soi, elle ouvre sur les autres, elle me rend plus sensible à leurs besoins, elle me rend plus délicat et plus attentionné. L'ascèse est un moyen au service de la charité, de l'attention aux autres, de la disponibilité à Dieu et aux autres. »

« Convertissez-vous, dit le Seigneur, de tout votre cœur. » La conversion spirituelle dont nous parle le Christ ne se fait pas en un jour. Amour, crainte, joie et tristesse : « le cœur est tout entier dans ces quatre sentiments ». Ce sont eux que nous devons travailler à convertir, pour nous rapprocher de Dieu.

Saint Jean Chrysostome nous invite à contempler le Christ soufrant sur la croix, qui "a voulu devenir pauvre, mendiant et nu". Il nous appelle à la radicalité de l'amour. Faire l'aumône, ce n'est pas toujours évident. Mais pouvons-nous rester sans rien faire quand le Christ vient à notre porte dans la personne du pauvre ?

Pourquoi jeûner ? Élie aussi jeûnait. « Saint Élie par son jeûne ouvrit le ciel et, par sa prière, féconda la terre. » Comme Élie, par notre prière et notre jeûne, nous sommes invités à ouvrir les cieux à nos amis, à ceux que nous côtoyons ! « Voici donc le mérite de ceux qui observent ce jeûne : à leur prière le monde est renouvelé et les frères renés. »

« Aux hommes le salut est impossible, mais à Dieu tout est possible (...). Allons donc en sa présence et, confessant nos fautes, adorons-le, prosternons-nous et pleurons devant le Seigneur qui nous a faits, car c'est lui notre Dieu. »

Une feuille de route pour le Carême, par Saint Maxime le Confesseur !

 

Des retraites de Carême en ligne

Et ailleurs, de belles propositions de retraites de Carême en ligne :